Accueil » Uncategorized » Ninon Maillard, Le remariage du veuf, une histoire de famille

Ninon Maillard, Le remariage du veuf, une histoire de famille

: Le remariage du veuf, une histoire de famille

Ninon MAILLARD

Corpus filmique : Les invités de mon père, film d’Anne Le Ny, 2010

Problématique :

Le mariage est perçu comme une histoire de couple alors que l’engagement matrimonial peut, par ricochet, modifier la situation de toute une famille. C’est le cas, bien connu des historiens du droit, du remariage des veufs et des veuves lorsqu’il existe des enfants du premier lit. C’est aussi la question qu’Anne le Ny exploite sous toutes ses coutures dans son film Les invités de mon père, sorti en 2010. Le titre même appelle à considérer une pluralité d’intervenants : les invités en question sont une jeune moldave et sa fille, âgée d’une dizaine d’années, le père, quant à lui, est un veuf dont les deux enfants sont en couple, le fils étant lui-même père. Lucien Paumelle, quatre-vingts ans, militant de gauche, médecin à la retraite, épouse la jeune mère de famille étrangère qu’il héberge. À l’origine, le mariage est supposé blanc. Union sans aucune réalité affective, il s’agit d’un détournement du droit qui s’avère néanmoins conforme à la morale, l’objectif étant de permettre à une femme de rester sur le territoire national. Cette dimension morale est renforcée par la présence d’une jeune enfant à qui le mariage de sa mère assure un avenir. Alors que le mariage blanc repose sur une fiction, l’union de Lucien Paumelle et de la jeune moldave se transforme lorsque la cohabitation va jusqu’à la consommation. Alors même que l’union entre dans le cadre légal en perdant de plus en plus son caractère fictif, elle heurte la morale. Le basculement illégal-moral / légal-immoral s’opère au regard de la différence d’âge entre les deux époux et du consentement vicié de la jeune femme. Anne le Ny aborde d’autres types d’unions qui enrichissent la réflexion autour des axes légalité/moralité/sexualité : union libre, échangisme, inceste, continence, sexualité des enfants. Déviances par rapport au couple institutionnalisé par la loi, ces unions sont-elles systématiquement immorales ? Autant d’histoires qui dépassent le couple et concernent la société dans son ensemble. L’histoire de Lucien Paumelle et de sa seconde femme a en outre de lourdes conséquences patrimoniales puisque le père entend bouleverser l’ordre « naturel » des héritiers. Lorsque le mari est déjà père, les rapports patrimoniaux du couple se heurtent au droit des enfants du premier lit. Le parallèle est établi par la réalisatrice entre la perte de l’héritage et l’exclusion affective des enfants qui sont supplantés par la nouvelle épouse. Les enfants de Lucien Paumelle acceptent tout : la mise à l’écart des meubles de la mère et la renonciation à l’héritage que le père leur fait signer. La question de l’autorité du père est incontournable tout comme celle de sa volonté ? Abus de faiblesse et mise sous tutelle sont évoqués mais vite écartés car non seulement les capacités du père ne sont pas altérées mais son autorité est encore suffisamment puissante pour soumettre les enfants. C’est finalement une autre étrangère, en l’espèce la bru, qui permettra à cette histoire (de famille) de rentrer dans l’ordre : un veuf sans sexualité, sans activité, de nouveau dépendant, des enfants attentionnés et un héritage intact.

Notice biographique :

Ninon Maillard est maître de conférences en histoire du droit à l’Université de Nantes où elle enseigne l’histoire du droit de la famille et l’histoire de la protection sociale. Elle est membre du centre Droit et Sociétés Religieuses de Paris-sud. Depuis 2010, elle est chargée de la rubrique « droit religieux » pour la Revue semestrielle de droit animalier. Elle participe au festival Ciné-droit organisé à Paris-sud et à Sceaux et au programme de recherche dirigé par Nathalie Goedert au sein de l’OMIJ.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :